Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

mercredi 13 août 2014

Pyjama anti-moustique

Le plus jeune de la maison a malheureusement hérité de sa mère un amour immodéré des moustiques. Enfin, entendons-nous bien, ce sont les moustiques qui ont un amour immodéré pour lui, comme pour moi, mais malheureusement, nous avons du mal à leur rendre la pareille...
Tout ça pour dire qu'été comme hiver, le jeune homme en question préfère les pyjamas à longues manches, même s'ils doivent lui tenir chaud !
Il n'en fallait pas plus pour décider sa maman (qui compatit, elle qui se bat toute la nuit contre les moustiques pendant que son mari ronfle tranquillement à côté) à lui coudre un vrai pyjama d'été, ultra-léger mais bien couvrant !
Histoire de progresser en couture, j'ai choisi un tissu à carreaux pour apprendre à faire les raccords de motifs en couture. Et comme en ce moment, la passion du petit père est un jeu de construction virtuel qui s'appelle Minecraft (si, si, c'est à la mode), j'en ai profité pour lui broder un petit slogan sur la poche...
Plutôt contente du résultat, mais j'ai eu quelques difficultés, notamment à cause de la finesse du tissu : j'ai dû doubler la poche pour pouvoir broder et je n'ai pas réussi à régler correctement ma surjeteuse, j'ai donc fait les coutures et le surfilage séparément avec ma machine à coudre. A l'occasion, je prendrai un peu de temps pour m'entraîner sur les tissus fins !
(bon, pas pu mieux faire pour la qualité des photos, le modèle est du genre bougeant...)
Maintenant, des coutures passionnantes m'attendent : remplacer les fermetures éclair de plusieurs jupes et pantalons...

Marie

dimanche 10 août 2014

La poupée de la semaine : danseuse de flamenco andalouse

Aujourd'hui, la Maison des Petits Bonheurs vous emmène bien loin de la grisaille parisienne, au pays des oranges et des éventails, pour vous présenter une belle danseuse de flamenco... Cette danseuse nous vient de notre grand-mère andalouse, nous l'avons toujours vue trôner sur son buffet, d'aussi loin que remontent nos souvenirs d'enfants !

Notre danseuse revêt bien sûr l'inoubliable robe à volants, prête à faire tourner les têtes. Les chaussures à talon et les castagnettes complètent la tenue. En revanche, elle porte un curieux chapeau plat orné de pompons, dont je n'ai pas réussi à trouver le nom et qui ne semble pas (plus ?) utilisé aujourd'hui. Si l'un de nos lecteurs connaît le nom de cet accessoire, qu'il n'hésite pas à nous éclairer ! 
(cliquez sur les photos pour les agrandir)
Et puisque nous sommes en Espagne, écoutez avec nous le sublime Capriccio Espagnol de Rimsky-Korsakoff !

Marie